C’est une image que tout le monde a déjà vu au moins une fois ; celle d’un Julien Faubert somnolant sur le banc de touche du Madrigal, lors d’un match du Real Madrid contre Villarreal. Dans des propos recueillis par le journal catalan Mundo Deportivo, l’ancien des Girondins de Bordeaux s’est exprimé sur cette anecdote, visiblement amusé que tout le monde s’en souvienne encore : « j’en avais parlé avec le chef du service de communication et il m’avait dit que quand tu joues au Real Madrid, tu as toujours 10 caméras braquées sur le banc de touche, il faut toujours surveiller ce que tu fais et te cacher la bouche quand tu parles ».

Faubert, qui s’entraîne actuellement avec une équipe de D4 espagnole, est aussi revenu sur son transfert au Real Madrid, qui l’a fait devenir une tête de turc pour les médias français à en croire ses propos. « La mentalité française est différente à celle des Espagnols ou des Anglais, ici les gens ne sont pas aussi fermés. Quand j’ai signé au Real, je n’ai pas compris pourquoi la presse française rigolait et parlait mal de moi, mais je pense que c’est sa mentalité. J’ai toujours senti plus de soutien de la part des supporters anglais et espagnols. En plus, la presse m’a toujours bien traité ici », a confié l’ancien international français..