Javier Tebas, le patron de la Liga, enchaîne les sorties médiatiques ces derniers mois. Quand ce n’est pas pour évoquer le Barça et les conséquences de la crise en Catalogne, le dirigeant espagnol prend la parole pour parler du fair-play financier et du Paris Saint-Germain. Il en a d’ailleurs remis une couche ce mardi sur le club français tout comme sur Manchester City. Deux écuries qui ne jouent pas dans la même catégorie que les autres selon lui comme il l’a expliqué à Marca.

« Nous avons dénoncé le PSG et Manchester City. Nous sommes transparents : il ne s’agit pas d’un problème au sujet de Neymar. Nous avons eu une réunion en mars dernier avec Nasser (Al -Khelaïfi) et je lui ai dit que nous allions le dénoncer pour les pièges qu’il tend au fair-play financier. Le PSG reçoit beaucoup de millions qui proviennent du tourisme au Qatar qui gonflent leurs recettes et évitent au PSG d’accumuler les pertes. Manchester City, dans une moindre mesure, fait la même chose. Ce sont les deux clubs du monde qui ont recruté le plus de joueurs ces dernières années. Je suis certain qu’ils trichent. Si l’UEFA ne fait rien, nous porterons le problème à l’Union Européenne (...) L position du PSG cet été a produit un effet d’inflation sur les joueurs comme par exemple à l’Atlético Madrid. Les clubs qui ne trichent pas doivent aller combattre avec de l’eau pour tenter de rester compétitifs. La nouvelle répartition des droits de la Ligue des Champions va aussi générer des graves différences entre certains clubs et d’autres. »