Utilisée pour la première fois lors de la Coupe du Monde 2014, où elle a fait l’unanimité, sauf du côté de la presse hondurienne, la technologie de validation sur la ligne de but, ou goal-ligne technology, fait des émules un peu partout dans le monde.

Cette fois, c’est l’AFC, la Confédération asiatique de football, qui est sommée de se mettre à la page par le FC Séoul d’après L’Équipe. En effet, le club coréen a été lésé en Ligue des Champions asiatique cette semaine, et aimerait que cette mésaventure ne se reproduise plus. Après l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne s’y mettront dès la saison prochaine. En revanche, rien n’est prévu en France à l’heure actuelle.