À la recherche d’un milieu de terrain pour combler le départ de Younousse Sankharé à Lille, l’En Avant de Guingamp continue à faire du Rémois Prince Oniangué sa priorité.

Mais, selon L’Equipe, Reims (relégué en Ligue 2) réclamerait 3 M€ pour libérer son international congolais, somme jugée élevée par l’EAG. Les deux parties vont donc devoir trouver une solution pour faire du joueur de 27 ans la cinquième recrue guingampaise de l’été. Selon nos informations, l’OM ne lâche pas cette piste.