L’histoire entre Habib Bamogo et l’Olympique de Marseille n’a pas franchement été simple. Débarqué en 2004 en provenance de Montpellier, l’avant-centre sera resté trois ans sous contrat avec la formation de la Cité Phocéenne en étant prêté à Nantes puis au Celta Vigo. Il aura connu une mésaventure assez incroyable si on en croit ses dires.

« Un jour, je descends, il y avait un Gremlin, je ne peux les appeler supporters ceux qui viennent demander des maillots, tout ça… Il me demande mon maillot, me dit ‘tu me l’as promis’. Je ne le connais même pas. Il m’insulte. Il dit l’insulte qu’il ne faut jamais dire à un homme. Il y avait beaucoup d’enfants, j’ai laissé, je n’ai pas réussi. Un mois plus tard, on avait rendez-vous au Vélodrome pour l’entraînement d’avant-match. Je le croise, je ne m’arrête pas. Il frappe le rétroviseur de ma voiture. Je crois que j’étais avec Abdoulaye Meïté et Bruno Cheyrou. Je sors de la voiture et je le massacre », a indiqué l’ex-attaquant dans sur SFR Sport.