Chaque année, plusieurs grands d’Europe participent à l’International Champions Cup (ICC), une compétition qui a d’ailleurs souvent vu le Paris Saint-Germain briller. Ce mini tournoi estival propose des éditions aux Etats-Unis, en Asie ainsi qu’en Australie. Et cette année, la Juventus se concentrera sur l’édition asiatique. Mais pas vraiment pour des raisons anodines ou marketing.

Le New York Times révèle en effet que la Vieille Dame a pris cette décision pour protéger sa star, Cristiano Ronaldo. Impliqué dans une enquête où il est soupçonné de viol, le numéro 7 risquerait d’être interpellé par les autorités américaines dans le cadre de cette enquête. Pour s’éviter un tel scénario dont les répercussions médiatiques seraient terribles, les Bianconeri ont donc choisi de ne pas poser le pied sur le territoire US.