Cuba devait battre Belize par quatre buts d’écart pour se qualifier pour la suite de la Gold Cup. C’est chose faite avec une victoire 4-0, grâce à un Ariel Martinez de feu.

Le numéro 11 s’est offert un hat trick avec un notamment un but magnifique : Martinez a d’abord humilié un défenseur à coups de passements de jambes, débordé un autre en vitesse avant de décocher une frappe sèche au ras du poteau. Propre.