Suite aux débordements qui ont émaillé le derby mancunien entre United et City (1-2), la FA avait décidé de se saisir du dossier. L’instance souhaitait ainsi que les deux équipes apportent leurs explications sur les échauffourées avant mercredi 18 heures.

Cette dernière a finalement accordé deux jours supplémentaires aux Red Devils et aux Citizens. Pour rappel, un début de bagarre a éclaté quand José Mourinho a exprimé son courroux au staff technique de City qui fêtait un peu trop bruyamment son succès selon lui. Mikel Arteta, l’un des adjoints de de Pep Guardiola avait dû recevoir des soins.