Face à la concurrence de Léo Dubois et Kenny Tete, Rafael était promis à une saison compliquée du côté de l’Olympique Lyonnais. Et pourtant, à force de travail et de prestations solides, le latéral droit a gagné sa place aux yeux de Bruno Genesio (10 apparitions en L1, 2 en Ligue des Champions).

Pour autant, selon nos informations, les Gones n’ont pas proposé de prolongation au Brésilien, dont le bail expire en juin 2019. Une donnée qui n’a pas échappé sur le marché puisque Besiktas, comme l’expliquait RMC mercredi, et le FC Valence, comme l’avance Marca, ont un œil sur le dossier.