Il n’a que 21 ans, mais Théodore Efouba Ayissi a vécu une saison 2017/2018 compliquée. A commencer par la relégation de son club, le FC Metz, en Ligue 2.Une descente que le joueur a vécu sans pouvoir venir prêter main-forte à son équipe, la faute à une blessure au genou qui l’a tenu éloigné des terrains durant toute la saison. Interrogé par nos soins, le défenseur grenat nous raconte sa galère. « Ce fut une saison compliquée collectivement déjà, voir son club descendre ne peut pas me rendre heureux. De plus, il y a un sentiment difficile car avec cette blessure qui m’a tenu écarté des terrains une bonne partie de la saison, j’ai ressenti de la frustration de ne pas pouvoir aider mes coéquipiers. (...) Je pense qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais moments pour se blesser, l’important pour moi c’était de récupérer et je n’ai pensé qu’à ça durant cette période et à l’équipe. Le club m’a simplement dit de me concentrer sur ma rééducation, de récupérer au mieux car c’était le plus important pour eux et pour moi ».

Récupérer, mais aussi assurer son avenir. Longuement blessé, Efouba Ayissi est également libre de tout contrat à la fin du mois. Une situation compliquée, même s’il ne perd pas espoir de prolonger l’aventure en Lorraine. « Aujourd’hui, je suis en fin de contrat, on discute avec Metz mais comme depuis le début de ma carrière, c’est mon agent qui s’occupe de ça et j’ai confiance en lui. J’ai été longuement blessé et le FC Metz m’a toujours soutenu durant cette convalescence. On prendra une décision, celle qu’on estime être la meilleure. » A suivre.