Passé pendant douze années par le centre de formation de l’Olympique de Marseille, où il a notamment pu côtoyer Maxime Lopez, Michel Araai a poursuivi sa carrière à l’AC Ajaccio en 2016. Mais le milieu de terrain âgé de 21 ans, qui compte une vingtaine de sélections en équipe de France dans les catégories jeunes, vit une saison peu évidente lui qui n’entre pas dans les plans de son coach en Corse. Une épreuve qui ne mine pas le moral du minot dont le contrat prend fin en juin 2018. « En étant à l’OM, je n’imaginais pas les choses comme ça. Mais une fois entré dans la réalité, je vois que le monde du foot est dur. Même si ce n’est pas facile, ces épreuves ne sont pas insurmontables », nous a confié le joueur qui n’a pas d’agent actuellement.

Le milieu de terrain né en 96 veut vite rebondir et compte sur le mercato pour trouver un nouveau club. « Je suis ouvert à un nouveau challenge. J’ai quelques contacts avec des clubs, mais rien de concret pour le moment. Je recherche un projet où j’aurai surtout du temps de jeu. Que ce soit en Ligue 2 ou en National, je pourrais y aller. L’étranger ? Oui, ça pourrait me tenter. Je n’ai pas peur d’aller à l’étranger. Je sais que je pourrais m’adapter très rapidement ». En France ou ailleurs, Michel Araai veut prouver qu’il en a beaucoup sous le pied lui qui n’attend qu’une seule chose : jouer. « J’ai envie de montrer que je suis toujours là. Je veux apporter mon envie, ma motivation. Je veux jouer. Je me caractérise comme un joueur assez puissant, avec une bonne vision du jeu. Je suis à l’aise techniquement et je récupère énormément de ballons au milieu de terrain ». De quoi faire le bonheur de quelques clubs !