Ce mercredi, l’UEFA a annoncé qu’elle clôturait son enquête concernant le PSG via son fair-play financier. Si cette annonce a été accueillie avec bonheur au sein du club parisien, celle-ci n’a pas fait que des heureux, notamment en Espagne. Ainsi, le président de la Liga Javier Tebas, à l’origine du mouvement anti-PSG, a déploré vigoureusement l’absence de sanction pour le Paris SG.

« Nous devons étudier la décision de l’UEFA de façon plus détaillée mais, au premier abord, je dirais qu’ils nous mènent en bateau. Ceci montre que le fair-play financier est mort car il est sans valeur. Nous allons nous adresser aux autorités compétentes en Europe et en Suisse en dénonçant le fair-play financier de l’UEFA dans son intégralité, » a ainsi commenté Tebas.