Libre comme l’air depuis son limogeage des Girondins de Bordeaux le 18 janvier dernier, Jocelyn Gourvennec s’est depuis éloigné du paysage footballistique. Mais l’ancien entraîneur de l’EAG est prêt à retrouver un banc très rapidement. A condition de trouver chaussure à son pied.

« J’ai envie d’entraîner, de travailler sur quelque chose qui a du sens. Je veux continuer mon métier dans de bonnes conditions, a-t-il lancé dans L’Equipe. Je veux connaître le plus haut niveau, la Coupe d’Europe sur la durée. Je m’en donnerai les moyens. Je pense en avoir les capacités et les armes ». Avis aux amateurs.