Malgré son départ de l’Olympique de Marseille en 2014, José Anigo (58 ans) continue de suivre l’actualité phocéenne. Une cinquième place l’année dernière, aucune coupe d’Europe et un mercato aussi calme que très peu rassurant, l’OM est dans une période assez complexe. Pour l’ancien entraîneur du club, qui s’est confié pour France Football, le souci se situe dès les premiers instants du « Champions Project ».

« C’est un club déjà compliqué à gérer quand ça va bien, alors, imaginez quand la situation est difficile, explique celui qui a aussi été directeur sportif de l’OM. Je comprends le discours des dirigeants qui insistent sur la régularité des dernières saisons : cinquième, quatrième, cinquième. Mais, au-delà du podium – parce que les gens ont compris que le Paris-SG était hors de portée et que l’OL avait pris beaucoup d’avance –, ça n’existe pas. Et encore moins quand vous avez affiché une telle ambition en arrivant. Cette erreur de communication initiale, ils risquent de la traîner longtemps. »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10