Si l’attaque de Liverpool fait peur aux clubs de Premier League et même d’Europe, sa défense, elle, pose sérieusement question. Les Reds paraissent très fragiles derrière, comme ce fut le cas mercredi soir en Ligue des Champions face au FC Séville (2-2). C’est donc naturellement que les journalistes ont demandé à Jürgen Klopp - en conférence de presse - pourquoi il n’a pas recruté un défenseur central l’été dernier, après avoir manqué la cible prioritaire Virgil van Dijk.

Et l’entraîneur excentrique allemand de Liverpool a voulu vite remettre les pendules à l’heure. « Pour moi, c’est toujours très difficile d’entrer dans votre planète. Je ne comprendrais jamais pourquoi un joueur de 70 millions d’euros s’améliorera forcément en raison de son prix, et pas un autre joueur moins cher. C’est la concentration, ce n’est pas une question de qualité. S’il n’y a personne, nous ferons avec ce qu’on a », a lâché Klopp.