Après deux ans réussis à Southampton, Ronald Koeman fait aujourd’hui le bonheur d’Everton. À 5 matches de la fin de la saison, les Toffees occupent une belle 7e place en Premier League et seraient donc premiers d’un hypothétique championnat sans les grandes équipes traditionnelles. Des mastodontes qui, excepté Tottenham, font rarement confiance aux jeunes joueurs anglais. Alors que les observateurs se plaignent de ce phénomène, Koeman lui critique les entraîneurs britanniques, coupables selon lui de ne pas faire confiance aux jeunes pousses du territoire.

« Je me connais. Je suis un manager qui donne vraiment une chance aux jeunes joueurs quand ils le méritent. Je ne doute pas au moment d’aligner un jeune joueur au lieu d’un joueur plus expérimenté. Mais c’était la même chose quand j’étais aux Pays-Bas, en Espagne, à Southampton et maintenant aussi à Everton. (...) Je vois des différences dans la façon dont je travaille avec de jeunes joueurs et je leur donne plus de chance peut-être que les entraîneurs anglais. Je sais que les acteurs du football anglais disent de faire attention aux jeunes joueurs, qu’ils peuvent peut-être jouer à 15 ou 20 matchs mais pas plus. Ils ont peur. Moi, je n’ai pas peur de mettre des jeunes joueurs sur le terrain » a indiqué le coach néerlandais en conférence de presse ce vendredi. Cette saison, Tom Davies, Mason Holgate, Dominic Calvert-Lewin, Ademola Lookman, Matthew Pennington, Jonjoe Kenny ou encore Joe Williams ont tous intégré l’équipe première.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10