« On sait que sur le plan juridique, on ne se débrouille pas trop mal sur les ruptures de contrat. On ne veut pas faire des déclarations comme nos voisins de Saint-Étienne qui ont fait des déclarations et que ça coûte plus cher en transaction. Oui, on va prendre le temps, et ça peut aller très vite aussi. » Tels étaient les propos de Jean-Michel Aulas ce jeudi au sujet de la recherche du futur entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Le président du club rhodanien n’avait donc pas hésité à tacler légèrement l’ASSE, qui a choisi Claude Puel comme entraîneur la semaine passée, en remplacement de Ghislain Printant.

Des propos qui ne sont pas passés dans le Forez. Il y a quelques minutes, l’AS Saint-Etienne a en effet publié un communiqué assez tranchant pour répondre à JMA : « l’ASSE s’étonne des propos inadmissibles tenus dans les médias par M. Aulas concernant les décisions qu’elle a prises avant le derby. Le club l’invite à se concentrer sur la gestion de ses problèmes, notamment la mise à l’écart de son entraîneur après la dernière défaite de Lyon. » Pour rappel, Sylvinho avait été écarté lundi, au lendemain de la défaite des Gones à Geoffroy-Guichard dans le derby (1-0 pour les Verts).