Après la mort du jeune footballeur camerounais Patrick Ekeng (26 ans), les réactions du monde du Football se multiplient. Parmi elles, Samuel Eto’o a tenu à rendre hommage au « jeune frère » sur sa page Facebook : « je suis complètement effondré et abattu ! C’est totalement incompréhensible de partir si jeune, avec un talent certain, dont les premiers rayons illuminaient déjà le maillot vert, rouge et jaune. Le football avait encore besoin de toi, mais la vie en a décidé autrement. Repose en paix jeune frère » !

Patrick Ekeng est décédé hier soir, des suites d’un accident cardiaque en plein match, seulement huit minutes après son entrée en jeu. Un drame qui n’est pas sans rappeler celui du 26 juin 2003, où Marc-Vivien Foé s’était éteint dans des circonstances similaires, en plein match de Coupe des Confédérations entre le Cameroun et la Colombie, au stade Gerland.