Trois jours après son dernier match sur le banc d’Arsenal à Huddersfield, Arsène Wenger peut désormais plancher sereinement sur son avenir. Dans une interview accordée à beIN Sports, le technicien alsacien a avoué ne pas avoir encore tranché sur son futur. L’incertitude demeure toujours pour l’ancien manager des Gunners qui s’est néanmoins donné une date butoir pour officialiser sa décision.

« Cela fait à peine 48 heures de réflexion, je suis encore sous le choc, je n’ai pas encore dégagé toutes les affaires de mon bureau. Je me donne jusqu’au 14 juin pour décider de mon avenir. Est-ce que je continue d’entraîner ou débuter dans une autre fonction ? Ce qui est certain c’est que je vais continuer à travailler, » a ainsi révélé Wenger.