Neymar peut compter sur l’Union nationale des footballeurs professionnels. Dans un communiqué, l’UNFP a annoncé son soutien pour l’ailier gauche du Paris Saint-Germain. Ce dernier est attaqué par le FC Barcelone qui réclame 8,5 millions d’euros de dommages et intérêts pour non respect de son contrat.

« L’UNFP soutient sans réserve le joueur brésilien et n’hésiterait pas à lui promulguer même quelques conseils si le néo-Parisien lui en faisait la demande, alors que son ancien club, que nous n’avions jamais connu aussi rancunier et mesquin, vient de déposer une plainte contre lui et lui réclamerait au moins 8,5 millions d’euros, quelques jours après avoir encaissé un chèque de... 222 millions – d’euros aussi ! », précise l’UNFP. L’organisation pointe du doigt le comportement du Barça, et pourrait même remettre en cause devant des juges le montant « disproportionné » de la clause de départ. « Il faut savoir perdre, y compris dans ce jeu de dupes adoubé par les dirigeants jusqu’à ce qu’il se retourne contre eux, et qu’il convient désormais d’en finir avec ce qui devient une "affaire" à la démesure du football d’aujourd’hui ».