Dans ce choc au sommet de la 30e journée de L1 et pour la quête de la troisième place du championnat, l’OM et l’OL s’affrontaient dans un Orange Vélodrome plein comme un oeuf. Malgré une grosse parade de Mandanda devant une frappe enroulée de Bertrand Traoré, c’est le club phocéen qui ouvrait le score par l’intermédiaire de Rolando. Décalé sur la gauche, à une trentaine de mètres, Dimitri Payet déposait un coup franc au second poteau pour Adil Rami qui remisait de la tête devant le but. À l’affût au premier poteau, Rolando venait glisser le ballon entre les jambes d’Anthony Lopes et lançait l’Olympico. Touché, mais pas coulé, l’OL réagissait quasiment immédiatement par Maxwel Cornet. Ce dernier plaçait une frappe enroulée parfaite. Mais Steve Mandanda réalisait une deuxième parade incroyable devant l’attaquant lyonnais et déviait le ballon sur son poteau. Les Lyonnais poussaient et finissaient par égalisé sur un but casquette. Tanguy Ndombele centrait fort devant le but. Arrivé lancé, Maxwell Cornet manquait sa reprise, mais envoyait le ballon dans le visage d’Adil Rami, qui trompait Steve Mandanda. 1- à la mi-temps et un score logique à la vue de la physionomie des premières minutes.

Dès le retour des vestiaires, l’OL assommait l’OM. À l’angle de la surface marseillaise, côté droit, Bertrand Traore fixait Amavi avant de repiquer dans l’axe et de décaler Aouar, positionné à l’entrée de la surface et qui déclenchait une frappe du pied droit qui venait se loger le long du poteau de Mandanda (52e). Le portier marseillais était encore abandonné par les siens à la 69e minute. Mais une nouvelle parade devant une reprise sous la barre de Bertrand Traoré donnait de nouvelles sueurs froides aux supporters de l’OM (69e). Par l’intermédiaire de Dimitri Payet, sans doute le Marseillais le plus dangereux ce soir, Marseille tentait de réagir, mais ne parvenait pas à revenir sur le club rhodanien. Mitroglou remplaçait Germain et pesait beaucoup plus sur la défense de l’OL. Et sur un ballon contré, c’est lui qui permettait à l’OM d’égaliser d’une belle tête lobée. Une égalisation qui faisait chavirer l’Orange Vélodrome. Mais cette soirée prenait une tournure inattendue puisque Memphis Depay redonnait l’avantage à l’OL de la tête quelques instants après l’égalisation marseillaise. Comme face au PSG, l’ancien de Manchester United délivrait le septuple champion de France et offrait la victoire à la bande à Bruno Genesio 3-2. Au classement, l’OL réalisait une superbe opération et revenait à deux points de son adversaire du soir qui a raté une occasion unique de distance de manière quasi définitive l’OM. 

Revivez le film du match OM-OL sur notre live commenté