La rencontre opposant Nantes à Nîmes, samedi, a été le théâtre d’un petit évènement. À peine neuf secondes après le coup d’envoi, le ballon se trouvait dans les cages de Nicolas Puydebois, le portier nîmois. La faute à Rémi Maréval, qui a expédié un lob de plus de 60 mètres, bien malgré lui. Trompé par le rebond de la balle sur une pelouse bien arrosée, l’ancien gardien de l’OL a ainsi encaissé le but le plus rapide de l’Histoire de Ligue 2. Les Canaris ont remporté le match (2-1), ce qui leur permet d’être leaders du championnat.

Le record en Ligue 1 est l’œuvre de Michel Rio, un joueur de Caen, mais qui a également joué à Nantes. Le 15 février 1992, au Stade Malherbe, le milieu de terrain a mis seulement huit secondes pour trouver les filets de Cannes.