Le président de la CAF Ahmad Ahmad s’est exprimé dans un entretien accordé à l’AFP sur la nouvelle formule de la CAN adoptée en juillet dernier avec le passage de la Coupe d’Afrique des nations à 24 équipes au lieu de 16 nations et au mois de juin plutôt qu’en janvier-février.

Le leader de la confédération africaine de football a laissé entendre que cette révolution était flexible en fonction des pays et qu’un retour de la CAN en hiver était possible.« Pour certains pays qui sont victimes de problèmes climatiques, on peut être flexibles. Ce n’est pas figé, on peut revoir ensemble avec les parties prenantes », a-t-il précisé.