L’annonce de la sanction a provoqué un gigantesque tollé dans le microcosme du football. L’UEFA a frappé fort en excluant pendant deux saisons des compétitions européennes Manchester City. Accusé d’avoir enfreint le règlement du fair-play financier, le champion d’Angleterre a répliqué en saisissant le TAS pour faire appel de cette décision. En attendant la suite de cette affaire, l’instance européenne incite ses employés à prendre toutes les précautions nécessaires pour les prochains matchs des Citizens.

Ainsi, le New York Times révèle qu’un mémo aurait été envoyé au personnel de la confédération contenant plusieurs consignes de sécurité. Les salariés sont invités par exemple à ne pas porter de vêtements aux couleurs de leur employeur pendant les rencontres de Manchester City ou même lors des matchs disputés dans la ville anglaise. La crainte de représailles des supporters de City reste vive au sein de l’UEFA. Des mesures suffisantes pour passer entre les gouttes ?