Depuis son Mondial loupé, avec une élimination en huitième de finale contre la France, Jorge Sampaoli n’est plus le sélectionneur de l’Argentine. Après avoir approché Pep Guardiola et courtisé Jose Pekerman, la fédération argentine (AFA) s’attaquerait désormais à Diego Simeone. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Daniel Angelici, vice-président de l’AFA, que le journal espagnol As nous rapporte.

« J’espère qu’en décembre on pourra convaincre Simeone qu’il vienne entraîner l’Argentine. Quelques fois, Simeone m’a dit que son moment en sélection arriverait. J’espère que quand tout sera prêt, il sera disponible. J’en profite pour le féliciter parce qu’il a gagné un très beau match (Supercoupe d’Europe, Ndlr) ». Sous contrat avec l’Atlético de Madrid jusqu’en 2020, il serait aussi en concurrence avec Mauricio Pochettino, candidat de Claudio Tapia (président de l’AFA) pour le banc de l’Albiceleste.