En plus des décisions à polémique, les arbitres ne sont pas aidés par l’arrivée parfois controversée des technologies (goal line, vidéo…). La FFF a pris des mesures pour protéger ses arbitres, comme indique ce dimanche L’Equipe. Au cours d’une assemblée fédérale hier à Paris, ses membres ont conclu qu’il ne serait plus question de solliciter les arbitres français immédiatement après la fin des matches.

« Je souhaite qu’on les laisse tranquilles. Il faudra désormais attendre au moins une demi-heure, qu’ils aient pris leur douche, pour aller les voir. On ne descend pas trois minutes après le match pour leur parler. C’est une question de respect  » a expliqué Noël Le Graët.