La Coupe d’Afrique des Nations 2010 sera à jamais marquée par la fusillade de Cabinda. Les joueurs du Togo ont été pris pour cible, les bus étant au cœur d’un échange de balles, entraînant la mort d’un membre du staff.

Bheke Cele, chef de la sécurité, est revenu sur l’impact de ce triste événement sur le prochain Mondial comme le révèle le Daily Express : « Nous avons pu tirer quelques leçons qui seront utiles pour l’Afrique du Sud. Cela nous a bien aidés et nous a rendus plus à l’aise au niveau de la préparation. Nous allons travailler de manière spécifique avec chaque pays concerné avec des plans précis pour chaque équipe. Tous les moyens seront utilisés pour protéger nos joueurs, nos équipes et nos arbitres ». La sécurité sera donc au cœur d’un Mondial que tout le monde espère sans drame.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10