La Major League Soccer veut continuer son ascension. Déjà composée de 24 équipes, la division nord-américaine souhaite passer à 30 dans les années à venir. C’est son commissaire Don Garber qui l’a annoncé jeudi soir à Los Angeles, présentant son nouveau projet pour le championnat. Il faut dire que trois arrivées prochaines sont déjà prévues entre les franchises de l’Inter Miami FC, propriété de David Beckham notamment, et de Nashville en 2020, puis de Austin FC en 2021. Il s’agit donc de faire de la place, sachant qu’il ne reste déjà plus que trois tickets.

« Le soccer professionnel est florissant à tous les niveaux aux États-Unis et au Canada, et nous croyons que la réussite d’un club de MLS est réalisable dans de nombreux marchés. L’élargissement a été couronné d’un succès énorme au cours des 15 dernières années et a été un élément essentiel de la croissance continue de la Ligue. Nous sommes heureux de voir certains des plus grands dirigeants d’entreprise et communautaires, représentant d’importants marchés en Amérique du Nord, déployer de gros efforts pour l’obtention des nouveaux clubs de MLS » s’est félicité Garber. Pour les trois dernières places disponibles, Sacramento Republic FC et Saint-Louis sont sur le qui-vive et devraient obtenir une réponse dans les prochaines semaines. Le droit d’entrée en MLS a été fixé à 177 M€, soit 200 M$.