L’AC Milan traverse une zone de turbulences. Outre ses soucis avec l’UEFA, le club rossonero doit également gérer le délicat dossier Gianluigi Donnarumma, pris pour cibles par les tifosi après des déclarations de son entourage. Marco Fassone, administrateur délégué de l’écurie transalpine, a tenu à taper du poing sur la table au cours d’une interview accordée au site officiel de la formation lombarde.

« L’épisode de mercredi est un problème pour le club. J’ai aimé son message sur les réseaux sociaux. Je l’ai noté plus serein aujourd’hui. Tout rentrera dans l’ordre. Tout est clair, il le sait, nous avons parlé longuement avec son agent et lui, le club n’a aucune volonté de vendre Gianluigi Donnarumma. Il est un patrimoine humain, technique et économique du club. S’il vient nous dire qu’il n’est plus heureux ici et souhaite aller voir ailleurs, alors nous serions ouverts à étudier les offres qui arriveraient. À moins que quelqu’un tente des manœuvres pour que Donnarumma soit vendu à un prix inférieur à sa réelle valeur... Comme je le disais, Gianluigi est un patrimoine du club, économiquement. Et la direction entend bien veiller à ses intérêts », a-t-il lâché. C’est dit. La suite au prochain épisode...