« Ils ne vont pas m’avoir, je ne vais pas lâcher ! Oh que oui, ils sont jaloux de moi (de la victoire en Coupe du Monde). Il vaut mieux en sourire. » Dans son édition du jour, France Football rapporte des paroles qu’Antoine Griezmann aurait tenues. Sans les nommer directement, le Français accuse les stars du Barça de ne pas vouloir lui faire de la place.

Difficile d’y démêler le vrai du faux mais si le Barça n’a pour l’heure pas démenti, Sport l’a fait pour lui. D’après le média catalan, l’attaquant n’aurait jamais prononcé ces mots en compagnie de son environnement proche. Il dément également l’autre information de France Football, comme quoi la femme du joueur ne se plairait pas à Barcelone. Affaire à suivre.