Waldemar Kita avait dégainé le premier vendredi dernier sur Canal + dans l’émission Late Football Club. Le président du FC Nantes comparait alors Michel Der Zakarian à une 2 chevaux. L’actuel entraîneur du MHSC n’a pas tardé à réagir via un communiqué de son avocat dévoilé par le Midi Libre. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne prend pas la chose à la légère... « Michel Der Zakarian a entendu avec stupéfaction les propos d’une grande médiocrité tenus par Waldemar Kita, président du FC Nantes, sur le plateau de l’émission Late Football Club le vendredi 17 novembre dernier. L’aigreur et l’inimitié n’autorisent pas les propos erronés et ridicules. L’histoire ne se réécrit pas sur un plateau de télévision, » explique d’abord le représentant du technicien héraultais.

Avant de poursuivre, « On rappellera que Michel Der Zakarian a fait remonter par deux fois le FC Nantes en Ligue 1 et qu’il en a été l’entraîneur pendant cinq ans. Il n’a jamais "pleuré" pour y venir puisque c’est Monsieur Kita lui-même qui a tenu à le recruter alors qu’il était entraîneur du Club de Clermont, payant d’ailleurs une indemnité de transfert pour ce faire ! Il ne parlait pas alors de "deux-chevaux"… Cependant, en tenant de tels propos gratuits et dont on peine à trouver la finalité, indignes d’un président de club professionnel et dévalorisant pour le MHSC, Monsieur Kita a fait montre de son vrai visage. Ce n’est pas en s’achetant une Mercedes qu’on devient un grand conducteur... Michel Der Zakarian n’entend pas dans l’immédiat donner plus d’écho à ce dérapage. Mais si Monsieur Kita devait persévérer dans l’outrance, Michel Der Zakarian utiliserait toutes voies de droit permettant de faire respecter son honneur, » achève ainsi le communiqué. La hache de guerre n’est pas prête d’être enterrée entre les deux hommes...