Il y a quelques jours, François Ciccolini a eu un dérapage verbal assez important vis-à-vis d’un journaliste de France Bleu. Hier, le Conseil National de l’Ethique a décidé de sévir. « Saisie par le Conseil National de l’Ethique à la suite des propos tenus par M. François Ciccolini, entraîneur du Stade Lavallois Mayenne FC, envers un journaliste, la Commission de discipline de la FFF, réunie ce jour, a décidé de mettre le dossier en instruction. De plus, elle décide de suspendre immédiatement à titre conservatoire M. François Ciccolini de toutes fonctions officielles. »

Ce vendredi, France Bleu révèle que l’entraîneur de Laval a présenté ses excuses au journaliste visé (il a accepté les excuses) lors d’une réunion où les deux hommes ainsi que le président du club et le rédacteur en chef de la radio, étaient présents. France Bleu révèle aussi que Ciccolini a avoué avoir présenté sa démission. Ce qui a été refusé par son club. L’ancien coach de Bastia a aussi précisé que si sa suspension était trop lourde, il quitterait Laval.