L’entraîneur de Laval, François Ciccolini, risque gros. Accusé d’avoir tenu des propos menaçants à l’encontre d’un journaliste de France Bleu, le technicien des Tangos va devoir s’expliquer en commission de discipline. Le Conseil National de l’Ethique vient en effet d’annoncer qu’il comptait se saisir de l’affaire.

« Le Conseil National de l’Ethique a pris connaissance des propos tenus par M. François Ciccolini, entraîneur du Stade Lavallois Mayenne FC, le vendredi 10 août 2018, en marge de la rencontre de National Boulogne-sur-Mer - Laval, envers un journaliste de France Bleu. Les propos tenus revêtent un caractère menaçant et agressif qui conduisent le Conseil National de l’Ethique à saisir la commission de discipline de la Fédération Française de Football. »