Qui aurait parié sur un Liverpool-AS Roma en demi-finale de Ligue des Champions en début de saison ? Pas grand-monde, mais les deux équipes ont su déjouer les pronostics en écartant Manchester City, champion d’Angleterre, et le FC Barcelone, probable futur champion d’Espagne, en quarts de finale. L’opposition entre ces deux formations apparaissait donc aussi ouverte qu’inattendue. Tactiquement, les deux entraîneurs proposaient des choses différentes, avec le 4-3-3 classique de Klopp côté Liverpool, et le 3-5-2 (ou 5-3-2) de Di Francesco côté Roma. L’entraîneur italien avait prévenu, il allait privilégier le jeu direct et laisser la possession aux Reds. S’il a été bien écouté par ses joueurs durant 20 bonnes minutes, il a vu Liverpool prendre irrémédiablement le dessus.

Après plusieurs actions majeures, les hommes de Klopp ouvraient la marque sur un bijou de Mohamed Salah (1-0, 35e). L’Égyptien doublait le score en piquant son ballon au-dessus d’Alisson (2-0, 45e). Malmenés, les Romains ne parvenaient plus à sortir la tête de l’eau. Et au retour des vestiaires, cela repartait de plus belle. Intenable, Salah servait sur un plateau Mané pour le 3-0 (55e). En pleine confiance, les Reds martyrisaient leurs adversaires et leur infligeaient un 4e but par l’intermédiaire de Firmino, une nouvelle fois servi par Salah (4-0, 61e). Ce n’était pas fini pour la Roma, qui buvait le calice jusqu’à la lie, avec un 5e but encaissé, sur corner. Firmino, au coeur d’une défense apathique, plaçait une tête dans le petit filet (5-0, 69e). Mais, comme face au Barça lors du tour précédent, la Roma ne renonçait pas. Dzeko redonnait un peu d’espoir (5-1, 81e) puis Perotti réduisait le score sur penalty, après une main de Milner (5-2, 85e). Avec ce score, Liverpool a fait un grand pas vers la qualification pour la finale de la Ligue des Champions. Mais les deux buts inscrits par le club de la Louve laissent espérer un match retour phénoménal !

Revivez le film de la rencontre.