L’exigence absolue de José Mourinho l’a conduit à remporter deux Ligues des Champions. Même à Manchester United, impossible pour le « Special One » de la mettre de côté. Alors quand son équipe s’est imposée 3-0 contre Bâle, en phase de groupe de Ligue des Champions, il ne se prive pas d’adresser des piques de rappels à ses joueurs. Celles-ci sont relayées par The Times, ce mercredi :

« Après le deuxième but, tout a changé. Nous avons cessé de jouer, de penser, de prendre les bonnes décisions. Cela aurait pu nous coûter cher. Les Suisses n’ont pas marqué et nous avons finalement mis le troisième. Mais c’était du football de Playstation. Je n’aime pas ça. » Du Mourinho dans le genre.