Si le FC Barcelone a finalement opté pour Ousmane Dembélé pour remplacer Neymar, le club catalan avait d’abord jeté son dévolu sur un autre Français : Antoine Griezmann. Comme le rapporte le quotidien portugais A Bola, qui relaye la radio espagnole Onda Cero, le Barça avait proposé 140 millions d’euros à l’Atlético Madrid. Mais la clause libératoire de Griezmann était trop élevée : 200 millions d’euros.

Même si les Blaugranas avaient la somme dans leur tirelire, consécutivement au transfert de Neymar à Paris contre 222 millions, le club n’a pas souhaité faire de folie. Par ailleurs, Onda Cero révèle qu’avant Griezmann, le FC Barcelone avait dans le viseur Saul Niguez, autre grand talent des Colchonerons. Sa clause libératoire ? 150 millions. L’offre du Barça ? 80. Dembélé a fait l’affaire… avant de se blesser.