Ancien joueur du Paris Saint-Germain (1991-1995), Valdo officie aujourd’hui au Congo où il est chargé de la formation de jeunes joueurs. Et s’il est éloigné du club de la capitale, le Brésilien suit bel et bien l’actualité des Rouge-et-Bleu. Dans un entretien accordé à Globoesporte, l’ancien Parisien est d’ailleurs revenu sur le statut du club sur la scène européenne. Et pour Valdo, si Paris a les dents longues, il est encore très loin d’être au niveau de ses plus illustres rivaux. « Les gens vont mal m’interpréter, mais le PSG peut remporter une Ligue des Champions, ça ne changera rien. Il devra la gagner deux, trois, quatre fois pour que son maillot commence à peser. Lors du tirage au sort, quand il tire la Juve, il regrette. Idem si c’est Barcelone. Ces clubs-là ont une histoire. Le PSG n’a pas d’histoire en Ligue des Champions. Quand Marcelo marque son but à l’aller et montre l’écusson du Real Madrid, cela veut dire beaucoup. Là-bas, l’histoire compte ». Et ce n’est pas tout.

Désigné comme l’un des favoris à la victoire finale en Ligue des Champions après son mercato estival 2017 XXL, Paris a encore échoué dans sa quête de la coupe aux grandes oreilles. Pas surprenant pour Valdo. « Quand le PSG a pris Neymar et Dani Alves, il a cru qu’il gagnerait, mais ça ne suffit pas. Les requins sont toujours là. Paris est le dernier arrivé, le plus récent. Je crois que ça prendra encore trois, quatre, cinq ans. Il est sur le bon chemin, mais ça prendra du temps. Cette obsession de remporter la Ligue des Champions fait beaucoup de mal au PSG. Ce n’est pas comme ça que cela fonctionne. Neymar ne suffit pas. Tu peux appeler Neymar et Messi... Le grand problème pour moi est interne, c’est le football français. Le niveau n’y est pas aussi bon qu’il l’a déjà été, avec Platini, avec Zidane ». C’est dit.