Juan Mata, dont le contrat à Manchester United expire à la fin de la saison, devrait prolonger. Grand artisan de la victoire en Europa League l’an passé, l’international espagnol évolue chez les Red Devils depuis 2014, pour 155 matches.

Mais d’après le Daily Star, un club de Super League chinoise a proposé cet été d’arracher Mata à son club. Ses arguments ? Un salaire de près de 400 000 euros par semaines, soit deux fois plus que ce que gagne le milieu de terrain de 29 ans à Manchester. L’Ibère a préféré dire non.