Radja Nainggolan a eu un été mouvementé. Transféré de Rome à l’Inter, le milieu belge (qui a pris sa retraite internationale après ne pas avoir été appelé par Roberto Martinez pour la Coupe du monde) a quitté la Louve après quatre années de bons et loyaux services. Cependant, son départ ne s’est pas passé comme prévu et plusieurs mois après, Nainggolan a décidé de tout éclaircir dans une interview accordée à la Gazzetta. Incriminant directement le président de l’AS Roma, le natif d’Anvers a obtenu une réponse.

En effet, au lendemain de ses déclarations fracassantes, James Pallotta a répondu à l’attaque de son ancien joueur, qui avait déclaré que son président n’était jamais présent à Rome, contrairement à ce que fait Steven Zhang à l’Inter. « Je suis désolé d’entendre certaines choses de sa part. Il a dit que je n’étais jamais présent mais je travaille tous les jours à Rome. [...] Parfois, la perspective est meilleure si vous n’êtes pas physiquement en place. J’adore Radja et je me soucie beaucoup de lui. Il est l’un des athlètes les plus intelligents que je n’ai jamais rencontrés », a ainsi déclaré James Pallotta pour Il Tempo. Une manière d’apaiser les tensions de la veille et de prôner la paix ?