Championne du monde ce dimanche, l’équipe de France est revenue hier dans l’Hexagone avec le trophée tant convoité. Auteur d’un bon Mondial, Antoine Griezmann est monté en puissance tout au long de la compétition. Au point de gagner le Ballon d’Or ? Pour Enrique Cerezo, le président de l’Atlético Madrid, la réponse est oui.

Interrogé par Mundo Deportivo, Cerezo est catégorique. « S’ils ne donnent pas le Ballon d’Or à Griezmann, on devra demander l’arbitrage vidéo », a-t-il déclaré, plaisantant avec la VAR utilisée en Russie. Le président colchonero a aussi été le porte-parole de tous les supporters rojiblancos, en exprimant la joie de voir les Bleus champions avec trois joueurs de l’Atléti dans ses rangs (Griezmann, Lucas Hernandez et plus récemment Thomas Lemar).