Président de la fédération italienne de football (FIGC) depuis 2014, Carlo Tavecchio songerait fortement à démissionner. Demain, lundi 20 novembre, il devrait faire part de son départ au Conseil Fédéral, explique ce dimanche La Repubblica.

De nouvelles élections auront vraisemblablement lieu en 2018. La démission de Tavecchio intervient dans un contexte de crise du football international italien. L’Italie ne participera pas au Mondial 2018, éliminé en barrages par la Suède. Un revers qui a déjà coûté la tête du sélectionneur Gian Piero Ventura et semble avoir traumatisé le président de la Fédération, en larmes à la fin du match retour à Milan.