Le comportement d’Ousmane Dembélé fâche ses coéquipiers du Borussia Dortmund et choque l’Allemagne tout entière. Sur Eurosport, Uli Hoeness, le président du Bayern Munich, a donné son avis sur le cas de l’ailier droit français de 20 ans qui fait le tout pour le tout pour rejoindre le FC Barcelone, quitte même à sécher l’entraînement du BVB. « Chez nous, un joueur peut être sanctionné d’un mois de salaire et de 100 000€ d’amende pour chaque jour d’entraînement manqué », a indiqué Hoeness qui estime que Dembélé « ne vaut pas 130 millions » et qu’il a de toute façon un contrat à respecter (jusqu’en 2021 normalement).

« Si les contrats sont étanches, le joueur et son agent peuvent faire ce qu’ils veulent. Nous devons revenir au fait qu’un contrat est un contrat et si un joueur joue comme une merde (sic) pendant un mois, nous n’allons pas lui dire : "Tu es censé être un joueur de classe mondiale, on te paye en conséquence et tu joues comme un amateur. Pouvons-nous baisser ton salaire ?" ». Enfin, le dirigeant passé par la prison en 2015 pour fraude fiscale, se demande si le FC Barcelone ne serait pas derrière l’opération. « Si Barcelone est derrière tout ça, alors je n’ai plus aucun respect pour ce club. Pousser un joueur à casser un contrat, c’est pire que de l’amateurisme ».