Le mercredi 12 décembre, l’Olympique Lyonnais jouera sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions contre le Shakhtar Donetsk (21h, à suivre en direct sur notre site). Alors que l’Ukraine est sous la loi martiale en conséquence de ses relations très tendues avec la Russie, cette rencontre était menacée de délocalisation, comme le déclarait Jean-Michel Aulas après le match nul contre Manchester City (2-2).

Dans des propos rapportés par le journal L’Équipe, Vadim Gunko, directeur des services de la formation ukrainienne, a exprimé le souhait de jouer le match à Kharkiv, là où son club joue ses matches à domicile, après avoir évolué à Lviv suite au conflit dans la région du Donbass. « Depuis la situation a évolué. On ne savait pas quels allaient être les contours de cette loi martiale. Or, depuis, le décret a été publié et il s’agit simplement de mettre en alerte les défenses du pays. Mais rien qui touche à la vie courante ou aux libertés individuelles. (...) En tout cas, d’après les dernières images que j’ai vues de la France, c’est beaucoup plus calme et sûr ici », a-t-il ironisé. L’UEFA devrait rapidement statuer sur ce cas, ce que réclame le Shakthar.