Une trajectoire surprenante, voilà comment on pourrait définir le parcours de Reda Johnson jusqu’à présent. Ce solide défenseur central évolue actuellement à Plymouth Argyle en troisième division. Mais le jeune homme de 22 ans, international béninois par ailleurs, a fait toute sa formation en France. « Je suis passé par le centre de formation de l’OM, jusqu’à 14 ans. Ensuite, j’ai joué à Gueugnon jusqu’à 18 ans. J’ai signé stagiaire à Amiens et au bout de 6 mois j’ai signé trois ans en professionnel. Au bout d’une année, je me suis fait racheter par Plymouth », nous a-t-il raconté.

Pourquoi ce choix ? Tout simplement parce que son « rêve a toujours été de jouer en Angleterre. Je devais signer à Aberdeen, puisque je savais que le championnat écossais est beaucoup regardé par les Anglais. Les dirigeants n’avaient pas réussi à s’accorder avec ceux d’Amiens, et le temps qu’ils formulent une autre offre, Plymouth est arrivé. » Malheureusement pour lui, sa première saison, qu’il juge aujourd’hui « difficile », se terminera sur une relégation en troisième division anglaise. « Je suis arrivé à Plymouth en Championship, je ne m’attendais pas à descendre en troisième division (League One). Mais bon, cela n’a rien à voir avec le National français. Un exemple : premier match de l’année, contre Southampton, on joue devant 25 000 supporters », explique-t-il. Parmi les nombreux spectateurs qui assistent aux rencontres de Plymouth se trouvent plusieurs émissaires de formations de Championship et de Premier League. Arrivé par la petite porte à Plymouth, il a fini par s’y imposer et est désormais prêt « à aller voir plus haut. » Selon nos informations, cela pourrait se concrétiser dès le mercato hivernal.