Victorieux dans les ultimes minutes face à Everton (2-1), Leicester a conforté sa deuxième place devant Manchester City, auteur d’un match nul face à Newcastle (2-2). Une belle performance pour les joueurs de Brendan Rodgers qui fait partie de ces entraîneurs qui n’ont pas à craindre pour leur place en ce début de saison. Et pourtant, l’ancien coach du Celtic Glasgow a des envies d’ailleurs, ou plutôt, des envies d’Arsenal.

Les Gunners sont à la recherche d’un nouveau profil après avoir viré Unai Emery. Le Nord-Irlandais considérerait ce poste comme un « travail de rêve » mais Leicester ne voit pas un départ sans conditions. Parmi elles, se trouve une clause de départ d’un montant « Il existe probablement une clause dans les contrats de la plupart des managers. C’est hypothétique, dans tous les types de situations », a-t-il déclaré après la rencontre tout en mettant en avant son envie de réussir avec les Foxes.