Cet été, Matheus Doria Macedo a quitté la Méditerranée pour le Mexique. Nouvelle destination de Doria, désormais ex-défenseur de l’Olympique de Marseille en quête de stabilité et de temps de jeu, pour les quatre prochaines saisons, le Santos Laguna a vécu des dernières semaines compliquées, après qu’une altercation entre le staff et un joueur de la formation de Torreón a conduit l’entraîneur Robert Siboldi et ses adjoints à démissionner. Mais les choses commencent à se tasser et Doria a même inscrit un premier but sous ses nouvelles couleurs ce lundi, à Guadalajara. Après des débuts remarqués chez le champion en titre, le défenseur s’est livré sur la suite qu’il espère donner à sa carrière. Et ce dernier ne manque pas d’ambition.

« Je pense à donner mon maximum à chaque entraînement, pour que nous soyons une nouvelle fois champion, c’est très important. Je veux aussi revenir en sélection. Je pense que, si tout se passe bien, que j’aide bien mon équipe, j’atteindrai mes objectifs, » a d’abord déclaré celui dont l’unique sélection en équipe A du Brésil remonte à cinq ans, lors d’un amical en Bolivie (0-4). Pour tenter de retrouver la Seleção, Doria tentera de s’inspirer de ce qu’il a appris lors de ses passages à Marseille, Grenade ou Malatyaspor. « Je veux apporter ce que j’ai appris en Europe. Là-bas, tu n’as même pas deux secondes pour réfléchir, tu dois savoir quoi faire dès que tu as le ballon. Ressortir proprement, c’est quelque chose que j’ai appris là-bas. L’envie de gagner, c’est ce qu’on m’a appris à Marseille. Travailler pour gagner, peu importe la concurrence, » a ensuite affirmé le joueur formé à Botafogo, qui fêtera ses 24 ans début novembre.