Emiliano Sala est décédé de blessures à la tête et au torse. C’est ce qu’ont révélé les résultats de l’autopsie qui a été pratiquée sur le corps de l’attaquant argentin retrouvé lundi dernier au fond de la mer. Des résultats dévoilés par l’Express ou WalesOnline, entre autres.

L’ancien joueur du FC Nantes n’est donc pas mort de noyade mais des conséquences du crash de l’avion. Le pilote de l’appareil, David Ibbotson, n’a lui toujours pas été retrouvé par le dispositif de recherche mis en place dans le canal de la Manche.