À deux reprises depuis juillet, Hatem Ben Arfa a été envoyé en équipe réserve. L’avocat de l’attaquant du PSG juge ces mises à l’écart abusives : « C’est une rétrogradation très nette de ses conditions de travail. » La commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP) doit donc examiner ce mardi après-midi les justifications du PSG, indique L’Équipe.

Selon le club, Ben Arfa n’est envoyé en réserve que quand Unai Emery souhaite travailler avec un groupe réduit. La commission étudiera également le cas de Zinédine Machach, écarté du groupe du Toulouse FC après avoir frappé Denis Zanko, l’entraîneur de la réserve du club.