Depuis plusieurs jours, le football français part en guerre contre le projet de réforme des compétitions continentales proposé par l’UEFA à l’horizon 2024. En effet, si celui-ci était adopté, les écuries françaises se trouveraient quelque peu lésées face à l’omniprésence des grands clubs européens. Ce mercredi se tenait à Paris l’Assemblée Générale de la LFP qui a étudié la future réforme défendue par l’instance européenne. Et c’est par le biais d’un communiqué que la LFP a annoncé le rejet de la réforme portée par l’UEFA.

« Réunie ce 15 mai 2019 à Paris, l’Assemblée Générale de la LFP a étudié le projet de réforme en l’état des compétitions européennes de l’UEFA à partir de 2024. A l’issue de cette réunion, l’Assemblée Générale de la LFP a voté le rejet du projet de réforme de l’UEFA par 32 voix contre et 3 abstentions. Le football français s’inquiète des conséquences sportives et économiques du projet actuel pour les championnats nationaux. Par ailleurs, le football français a décidé à l’unanimité de présenter à l’UEFA une proposition alternative dans les prochains jours, » explique notamment la Ligue de Football Professionnel.

.