On jouait la 12e journée de Liga en Espagne ce week-end. Au Wanda Metropolitano, l’Atlético de Madrid recevait l’Athtletic Bilbao, sans Thomas Lemar ni Lucas Hernandez, blessés, mais avec Antoine Griezmann dans sans rangs. Menés d’entrée, sur un but d’Iñaki Williams (0-1, 36e), qui profitait d’un coup de billard de San José, les Colchoneros revenaient dans la partie à l’heure de jeu grâce à une frappe soudaine de Thomas Partey (1-1, 61e).

Iñaki Williams s’offrait un doublé dans la foulée (1-2, 64e), plombant les efforts des locaux et permettant aux Leones de reprendre l’avantage. Alors que les hommes de Diego Simeone multipliaient les fautes et emmagasinaient les cartons jaunes, signe de leur frustration, le jeune milieu espagnol « Rodri », arrivé de Villarreal cet été, venait inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs, de la tête sur corner, et redonner espoir aux Colchoneros (2-2, 80e). Au bout du temps additionnel, le taulier de la défense colchonera, Diego Godin, venait se jeter et placer sa tête devant le but, pour offrir un succès inespéré aux locaux (3-2, 90e+2). Provisoirement 2e, l’Atlético revient à un point du FC Barcelone et reste invaincu dans son stade cette saison.